Notre Intelligence Artificielle trouve les meilleures promos de pulls Tommy Hilfiger et jeans Levi's. Cliquez ici pour les voir

De grandes marques arrêtent le coton venant du travail forcé des Ouïghours

coton travail forcé ouighours

Plus d'un million d'Ouïghours de la province du Xinjiang seraient détenus dans des camps où ils sont forcés à travailler dans des usines, selon des groupes de défense des droits de l'homme et des témoignages d'Ouïghours. 

Or 20% coton mondial provient de Chine et 85% de celui-ci vient du Xinjiang.

De grandes marques internationales de vêtements comme Hugo Boss, Esprit et Uniqlo veulent donc éliminer ces abus de leurs chaînes d'approvisionnement - un défi étant donné la quantité de coton provenant du Xinjiang et la difficulté à suivre les mouvements des matières premières en Chine.

Des journalistes américains ont mené l'enquête

NBC News, qui avait documenté la surveillance et l'incarcération des Ouïghours dans une enquête de 2019, vient de retracer l'approvisionnement en coton du Xinjiang par une grande entreprise de confection chinoise nommée Lu Thai Textile, qui a fourni du coton à de grandes marques textiles dont Hugo Boss, Esprit et Uniqlo.

"Lu Thai est l'un des plus importants producteurs de tissus pour l'industrie mondiale du vêtement", a déclaré Scott Nova du Worker Rights Consortium, une organisation à but non lucratif de défense des droits des travailleurs qui surveille les chaînes d'approvisionnement mondiales. "Et pendant des années, il a exploité une opération substantielle et croissante au Xinjiang."

"Parce que la plupart des marques et détaillants ne divulguent pas leurs fournisseurs de tissus, il n'existe pas de liste complète des clients de Lu Thai, mais le tissu de la société finit sans aucun doute dans des vêtements vendus sous de nombreuses marques bien connues", a déclaré Scott Nova.

NBC News a contacté de nombreux clients internationaux de Lu Thai pour s'enquérir de leurs chaînes d'approvisionnement.

Des réponses différentes suivant les marques

Hugo Boss a déclaré à NBC News qu'il avait demandé à ses fournisseurs du monde entier de prouver que leurs produits ne venaient pas du Xinjiang. La société a déclaré dans un communiqué que Lu Thai l'avait "rassurée" sur le fait qu'aucun coton du Xinjiang n'avait jamais trouvé sa place dans les vêtements de la marque.

Esprit a déclaré qu'il avait découvert des allégations de travail forcé ouïghour dans l'opération de Lu Thai et avait cessé toute relation avec l'entreprise.

Uniqlo, cependant, avait affirmé pas plus tard qu'en août 2020 que le siège de Lu Thai Textile dans le Shandong était l'une de ses "usines de tissus principales". Dans une déclaration à NBC News, Uniqlo a déclaré: "Aucun produit Uniqlo n'est fabriqué dans la région du Xinjiang. "

Même si aucun produit Uniqlo n'est fabriqué au Xinjiang, la société n'a pas répondu aux inquiétudes concernant la provenance du coton dans ses vêtements. Dans le matériel promotionnel de l'année dernière, Uniqlo avait vanté son «coton du Xinjiang».

Merci de lire notre blog ! Puisque vous êtes là, venez découvrir notre sélection des meilleures promotions actuelles : Ralph Lauren, Lacoste, Tommy Hilfiger...

Voir les promotions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *