Trouvez des sneakers Stan Smith, Nike et Veja pour femme à moins de 60€ et à votre taille ! Le tout en moins de 30 secondes. Cliquez ici

Ouïghours : Hugo Boss, H&M et Zara reviennent sur leurs engagements

Certaines des plus grandes marques de vêtements au monde sont confrontées à des protestations sans précédent en Chine. Les médias d'état et les réseaux sociaux appellent à les boycotter, car elles ont annoncé ne plus utiliser de coton du Xinjiang, qui est produit par des Ouïghours dans des camps de travail forcé. Désormais, certaines de ces marques, comme H&M et Zara, suppriment leurs déclarations sur les Ouïghours. Hugo Boss est même revenu sur ses engagements et affirme à nouveau utiliser du coton du Xinjiang.

H&M a fait marche arrière sur les ouïghours

H&M, la plus grande marque de vêtements au monde, a été la première entreprise prise au piège lorsque la Ligue de la jeunesse communiste, une division du Parti communiste chinois, a partagé une déclaration d'H&M vieille de plusieurs mois postée sur le réseau social chinois Weibo.

La marque avait déclaré en Septembre 2020 qu'elle n'utiliserait plus de coton du Xinjiang dans ses produits. Elle se disait «profondément préoccupée» par les informations selon lesquelles la Chine forcerait les ouïghours du Xinjiang à travailler dans des camps. 

Dans un article viral de Weibo, la Ligue de la jeunesse communiste avait alors accusé H&M de «répandre des rumeurs» et avait déclaré que c'était un «vœu pieux» pour H&M de continuer à faire des affaires en Chine. Des médias d'état comme People's Daily s'étaient joints aux critiques, et les sites d'e-commerce avaient retiré les produits H&M de leurs plateformes. Des célébrités chinoises avaient rompu leurs liens avec la marque et les emplacements des magasins H&M avaient même disparu des applications cartographiques en Chine.

En réponse à ces protestations, H&M a retiré sa déclaration de son site web, avant de la reposter quelques jours plus tard. La marque a également publié une nouvelle déclaration en chinois. Dans ce nouveau communiqué posté sur Weibo, elle déclare : "Le groupe H&M respecte les consommateurs chinois, comme toujours. Nous nous engageons à investir et à nous développer sur le long terme en Chine."

Zara a également retiré ses déclarations

Des appels au boycott similaires avaient également frappé d'autres grandes marques comme Nike, Zara, Burberry, Adidas et Gap, dont les internautes avaient déterré les déclarations précédentes concernant le travail forcé des Ouïghours.

En réponse à ce boycott, la société mère du détaillant espagnol Zara, Inditex, a retiré sa déclaration qui qualifiait les rapports de travail forcé au Xinjiang de "très préoccupants".

Hugo Boss assume finalement utiliser du coton du Xinjiang

Certaines marques ne se contentent pas de retirer leurs engagements sur les ouïghours des réseaux sociaux : elles ont complètement fait machine arrière, et reconnaissent utiliser du coton du Xinjiang, notoirement fabriqué dans des camps de travail forcé ouïghour. C'est le cas d'Hugo Boss.

En septembre 2020, la marque allemande avait déclaré à NBC News que ses fournisseurs étaient tenus de prouver qu'ils ne s'approvisionnaient pas en coton du Xinjiang. Mais le 24 mars, Hugo Boss a semblé inverser sa position, affirmant à ses clients chinois qu'il utilise bien du coton du Xinjiang dans ses vêtements et ne prévoit pas de s'arrêter.

Champ de coton Ouïghours Xinjiang

«Pendant de nombreuses années, nous avons respecté le principe d'une seule Chine, défendant résolument la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale», a déclaré Hugo Boss dans un communiqué sur les réseaux sociaux chinois. «Le coton du Xinjiang est l'un des meilleurs au monde… Nous continuerons d'acheter et de soutenir le coton du Xinjiang

Lorsque des médias ont interrogé Hugo Boss sur ce revirement, la marque leur a simplement demandé de se référer à ses déclarations précédentes sur le travail forcé au Xinjiang.

Liste des marques impliquées dans le boycott chinois

Pour conclure cet article, voyons la liste des marques ayant subi des protestations chinoises, classées en fonction de la réponse qu'elles ont apporté au boycott.

Marques qui ont fait marche arrière et assument maintenant leur approvisionnement au Xinjiang :

  • Hugo Boss
  • Fila
  • Asics

Marques qui ont fait marche arrière mais ne reconnaissent pas s'approvisionner au Xinjiang

  • H&M
  • Zara (Inditex)

Marques qui maintiennent leurs engagements pour les Ouïghours malgré les protestations chinoises :

  • Nike
  • Adidas
  • Gap
  • Uniqlo
  • New Balance
  • Burberry
  • Converse

Notez qu'aucune des marques présentes sur Modeseeker ne s'approvisionne en coton du Xinjiang : vous pouvez donc utiliser notre comparateur de promotions en toute tranquillité !

Merci d'avoir lu notre blog ! Avant de partir, trouvez des sneakers Stan Smith, Nike et Veja pour femme à moins de 60€ et à votre taille. Le tout en moins de 30 secondes grâce à notre comparateur de promotions !

Voir les promotions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modeseeker : comparateur de promotions

Nous recherchons les meilleures promotions disponibles sur internet, pour que vous puissiez trouver facilement des vêtements de marque pour homme au meilleur prix : polos Ralph Lauren, pulls Tommy Hilfiger, jeans Levi's... Notre algorithme analyse chaque jour des dizaines de sites d'e-commerce, que nous avons sélectionnés pour leur sérieux et leur fiabilité. Nous sommes indépendants de toute marque ou tout site de vêtements.